SharePoint

Biens de Consommation

BIENS DE CONSOMMATION

​​  

Les activités criminelles de contrefaçon ont pris les proportions de véritables activités commerciales, couvrant un large éventail de biens, allant des vêtements, accessoires, articles en cuir, produits de luxe, parfums et, plus récemment, produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques.

Il y a encore vingt ans, la contrefaçon concernait principalement les produits de luxe, ce qui permettait aux producteurs et aux vendeurs de faux de réaliser d'énormes profits en commercialisant de petites quantités de marchandises à des prix élevés. La reproduction de ces marchandises exigeait des compétences techniques et artisanales considérables, qui permettaient de transformer des matériaux de mauvaise qualité en produits ressemblant à ceux de luxe et capables de tromper les acheteurs, même sagaces. Les caractéristiques de ces produits contrefaits résident avant tout dans la précision de leur fabrication, le faible nombre de copies produites et les prix de vente relativement élevés des chaque bien, de manière à assurer une marge bénéficiaire suffisante et à ne pas éveiller les soupçons de l'acheteur, qui était convaincu d'acheter des biens authentiques à un prix de marché inférieur au prix officiel.

À partir du début des années 1980, les domaines de production et de commerce des « faux artefacts » ont subi de profonds changements: le marché de la contrefaçon s'est orienté vers la production et la vente en masse de biens de consommation, tels que les médicaments et les équipements, les parfums, les cosmétiques et les détergents, les appareils électroménagers, les pièces détachées pour voitures, les gadgets et les billets/titres de voyage, les gravures, les estampes et les lithographies.

 

Médicaments et équipements

L'OMS définit un médicament contrefait comme un médicament qui est délibérément et frauduleusement muni d'une étiquette trompeuse n'indiquant pas le contenu ou la source du produit.

Au cours de la dernière décennie, la production et la vente de médicaments contrefaits ont atteint de telles proportions qu'elles sont devenues un grave problème de santé publique ainsi que des dommages économiques considérables.

La contrefaçon est extrêmement répandue dans les pays en développement, principalement en raison de l'insuffisance des ressources humaines et financières et de la faiblesse de la législation sur la production, la distribution et l'importation de médicaments. Le phénomène concerne surtout des médicaments qui permettent de sauver la vie tels que les antibiotiques, les antipaludéens, les antituberculeux et les antirétroviraux pour le traitement du SIDA.

Dans les pays industrialisés, la contrefaçon pharmaceutique présente des caractéristiques et une ampleur très différentes par rapport à celles des pays en développement. Le phénomène concerne principalement les nouveaux médicaments coûteux, appelés « produits lifestyle » (stéroïdes anabolisants, hormones de croissance, certains glucocorticoïdes, produits contre l'impuissance et certains psychotropes). Ces produits de contrefaçon sont souvent vendus illégalement dans des « boutiques afro », dans des salles de sport et sur Internet.

 

Parfums

Lorsque nous parlons de contrefaçon de produits tels que les parfums, nous parlons surtout de la contrefaçon/imitation d'une marque connue, car il est très difficile de contrefaire une essence dans sa forme et sa qualité exactes.

Les essences des parfums des marques les plus célèbres du monde sont pour la plupart créées par des entreprises internationales dont la déontologie les empêche de produire la même composition ou son imitation pour deux clients/marques différents. La réalisation d'un parfum représente un travail difficile et complexe de préparation et de sélection de matières premières dont la qualité n'est pas toujours facile à trouver ou à reproduire.

 

Cosmétiques et détergents

Avant d'acheter un produit cosmétique, il est important de lire attentivement la liste des ingrédients contenus dans la formulation. Les ingrédients doivent être énumérés par ordre décroissant, en commençant par les plus abondants, puis les autres, jusqu'à ceux qui sont inférieurs à 1 %, qui peuvent être énumérés sans ordre particulier.


 

Appareils électroménagers

Les appareils électroménagers non testés peuvent présenter des risques. Selon la loi, les noms de l'importateur, du fabricant et du mandataire doivent toujours être indiqués: s'ils manquent, le produit n'est pas sûr.

Contrairement à d'autres secteurs de produits où il existe également une production italienne de contrefaçons, il s'agit le plus souvent d'imitations de marques qui sont produites à l'étranger puis importées et vendues en Italie.

Les appareils en question ne répondent pas aux exigences en matière de sécurité et ils sont vendus en dehors des circuits autorisés, c'est-à-dire en « porte-à-porte », dans des conventions, des ventes aux enchères et par téléachat sur des chaînes régionales et nationales.


 

Pièces détachées pour voitures

Elles font partie des produits les plus fréquemment contrefaits. Mais avant tout, la sécurité est en jeu. Les personnes qui conduisent des voitures équipées de pièces détachées dangereuses s'exposent à des risques graves.

La législation européenne exige que toutes les pièces et tous les composants essentiels à la sécurité et aux performances environnementales des véhicules à moteur soient testés avant de pouvoir être mis sur le marché de l'UE. Les contrefacteurs ignorent ces exigences, et à un niveau non négligeable. 

Parmi les pièces détachées les plus couramment contrefaites figurent les plaquettes de frein.

Les faux sont souvent fabriqués à partir de matériaux de mauvaise qualité, comme des copeaux de bois ou même de l'herbe.




 
 
 

 

Copyright © 2013 - Tutti i Diritti Riservati